CAISSE des FRANCAIS de L'ETRANGER

Informations sur nos offres d’assurance pour Francais de l’Etranger.

L’assurance de base des expatriés : la Caisse des Français à l’étranger (CFE)

Afin de pouvoir bénéficier de prestations santé identiques à celles de la Sécurité sociale en France, les expatriés ont la possibilité d’adhérer à la CFE, l’assurance de la Caisse des Français de l’étranger. Quels sont les avantages et inconvénients de la CFE ? A quoi avez-vous droit en adhérant à la CFE ? Voici toutes les réponses aux questions que se posent les expatriés.

L’assurance Caisse des Français à l’étranger en quelques questions-réponses

Quelles sont les différences entre la Sécu et la Caisse des Français de l’étranger (CFE) ?

La CFE est un organisme privé et autonome, sous tutelle de 2 ministères, chargé d’un service public, autofinancé par ses cotisations. La CFE garantit :

  • la continuité des droits acquis avec la Sécu
  • pas de délai de carence
  • pas de trimestres perdus pour la retraite

Que couvre la CFE ?

L’assurance Caisse des Français de l’étranger prend en charge :

  • la maladie (maladies professionnelles)
  • la maternité
  • l’invalidité (accidents du travail)

Qui bénéficie de la CFE ?

Tout travailleur expatrié de nationalité française (ou ressortissant de l’UE) qui a déjà été affilié à la Sécu, soit qui en fait la demande avant ou après son départ, soit par le biais de son employeur.

Dois-je adhérer à la CFE si mon pays d’expatriation m’offre un régime social d’assurance santé ?

Dans certains pays, votre statut de résident expatrié vous donne droit aux prestations du régime social local.

Comment adhérer à la CFE ?

L’adhésion est volontaire ou sur demande de l’employeur.

Que se passe-t-il si je dois provisoirement rentrer en France ?

Pour tout séjour en France de moins de 3 mois vous pouvez continuer de bénéficier de la CFE.

Comment augmenter les prestations de l’assurance Caisse des Français à l’étranger ?

Si l’adhésion à la CFE permet de se couvrir pour les risques de base, elle limite toutefois le choix des prestations tout comme la Sécurité sociale en France. Afin d’être couvert pour l’ensemble des frais médicaux à l’étranger, il est fortement conseillé d’envisager au choix :

  • une complémentaire santé, prévoyance et vieillesse
  • une assurance au premier euro
  • une assurance internationale

Par ailleurs, la CFE ne rembourse qu’à hauteur des tarifs conventionnés français. Dans les pays où les actes médicaux sont hors de prix (comme en Amérique du Nord par exemple), seule une infime partie des frais médicaux et hospitaliers engagés sera remboursée.

D’autre part, malgré une preuve d’adhésion à la CFE, il pourra parfois vous être demandé une garantie bancaire ! Autre mauvaise surprise possible, dans certains pays on ne vous laisse pas sortir de l’hôpital tant que la totalité de la facture n’est pas réglée…

Comment se calculent les cotisations à l’assurance Caisse des Français à l’étranger ?

Les cotisations à la CFE dépendent de :

  • votre statut professionnel
  • vos ressources
  • votre âge
  • des options choisies

Pour évaluer précisément le montant de vos cotisations, rendez vous sur le site de la CFE.

Grâce aux conseils d’experts d’AGORAEXPAT, vous aurez une vision précise de la couverture d’assurance qui vous convient en fonction de votre situation familiale, du pays d’expatriation et de la qualité des prestations auxquelles vous attendre sans risque de mauvaise surprise.